-10% de réduction en caisse dès 49.90€ d'achat - BONNE ANNEE !

Comment savoir si l’air de la maison est trop sec ?

Publié par Nathalie le

Comment savoir si l’air de la maison est trop sec ?

La plupart du temps, l’air d’un logement devient sec notamment en hiver à cause du chauffage électrique ou du poêle à bois. En effet, chauffer sa maison engendre souvent l’assèchement d’air. De plus, l’air extérieur contient très peu d’eau en période de froid.

Il existe toutefois des signes indiquant que l’air de votre maison est trop sec.

Connaitre les signes d’air trop sec dans la maison


Quand l’air ambiant est trop sec, cela va occasionner de nombreux désagréments. Ces derniers se ressentent aussi bien sur votre logement que sur votre santé. Vous pouvez donc vous référer à certains signes pour savoir si l’air est trop sec ou non.

Les conséquences d’un air trop sec peuvent être nombreuses, à savoir :

  • Une augmentation de la poussière
  • L’apparition de fissures sur les meubles en bois et le parquet
  • Le développement des virus et bactéries
  • Une irritation des yeux
  • Des maux de tête
  • La gorge sèche
  • Electricité statique (coup de jus, cheveux hérissés)
  • La peau sèche et les lèvres gercées

levre-gercees-air-trop-sec

Vous pourriez aussi aimer cet article de blog: Comment purifier sa maison avec des huiles essentielles ?


Si vous êtes face à l’un de ces symptômes, vous devez songer à vérifier le taux d'humidité de votre logement. Il existe cependant des astuces permettant de mesurer l’humidité pièce.

 

Méthode pour mesurer le taux d’humidité d’un logement


Il existe plusieurs méthodes artisanales permettant de mesurer le taux d'humidité intérieur. Grâce à ces méthodes, vous saurez si l’air est trop sec ou trop humide. La technique la plus efficace consiste à utiliser un hygromètre.

C’est un petit dispositif très accessible pouvant être placé dans différentes pièces. Généralement, la précision de l’hygromètre est variable de l’ordre de 3 à 5 %. Cet appareil mesure le taux d’humidité d’un logement.

Il vous indique la variable en pourcentage de la pièce où il se trouve. Si l’appareil affiche un taux inférieur à 40 %, alors la vapeur d'eau contenue dans l’air est quasi inexistante.

Cela signifie que l’air est trop sec. Dans ce cas, vous devez remonter votre taux à un niveau idéal. Certains modèles d’hygromètre affichent aussi la température d’une pièce.

hygromètres thermomètres et station meteo


Le taux d’humidité idéal dans une maison


Le taux d'humidité idéal est compris entre 40 % et 60 % selon les médecins
. Par contre, il est de 30 % à 70 % selon les normes européennes. Au-delà de 70 %, l’air est propice à la prolifération des moisissures, acariens et micro-organismes responsables des allergies respiratoires.

En dessous de 30 %, l’inconfort se fait ressentir dans votre maison. Attention, l’humidité relative peut varier en fonction de la saison.

L’hiver notamment, à cause du chauffage et de vos radiateurs électriques, l’air peut devenir plus sec. Ce qui favorise la propagation de virus. Les enfants et les bébés sont pratiquement sensibles à un air trop sec.

Dans une chambre d’enfant, le taux d’humidité relative doit se situer entre 30 % et 60 %. En hiver, ce taux va de 40 % à 60 % en France. Préférez un taux de 50 %.

Découvrez notre collection d'humidificateurs d'air

humidificateur-dair-bebe-projection-fusee-neil-338a


Astuces pour augmenter le taux d’humidité d’une maison


Il existe des astuces simples permettant de maintenir un bon taux d’humidité au sein d’une maison. Si vous ne voulez pas investir dans un humidificateur d’air qui est assez contraignant à entretenir, ces méthodes peuvent être efficaces.

Tout d’abord, le geste le plus simple consiste à aérer sa maison au minimum une fois par jour pendant 10 minutes. Vous pouvez aussi laisser la porte de la salle bain ouverte durant votre douche ou bain.

En outre, il peut aussi être efficace de poser un verre d’eau à proximité des radiateurs. Comme autre solution, vous pouvez mettre des plantes vertes dans votre maison.

Il est aussi conseillé de faire sécher votre linge dans la maison. Enfin, vous pouvez aussi investir dans la ventilation mécanique contrôlée ou VMC.

humidificateur-dair-diffuseur-huiles-essentielles-KILI-4


Investir dans un humidificateur d’air pour humidifier l’air trop sec


En cas d’air trop sec, vous pouvez aussi opter pour un humidificateur d’air. Vous avez le choix entre différents types d’humidificateurs. Votre choix dépendra principalement de la surface à humidifier.

Il existe deux méthodes d’humidification parmi lesquelles l’humidification par évaporation. Celle-ci repose sur le principe de capillarité.

L’humidificateur possède un réservoir rempli d’eau et d’un filtre partiellement immergé d’eau. L’air sec traverse ce filtre et le ventilateur propulse l’air humide dans la pièce.

Humidificateur-dair-diffuseur-huiles-essentielles-KILI-4a


Par ailleurs, vous trouverez aussi l’humidification par plaque ultrasonique. Cette technique se repose sur un phénomène de vibration.

Elle fractionne les molécules d’eau et crée une fine brune qui est ensuite diffusée dans l’air grâce au ventilateur. Cette technique a l’avantage d’être rapide, mais elle génère du calcaire. Il faut donc entretenir régulièrement l’humidificateur d’air.

--------------------------------

Et pour davantage de conseils sur votre santé ainsi que sur le trio gagnant: humidificateurs d'air - huiles essentielles - hygromètres, n'oubliez pas de télécharger votre ebook gratuit en vous inscrivant à la newsletter, ou en cliquant directement sur la page du produit en libre téléchargement ci-dessous !


ebook-gratuit-pdf-bien-être-humidificateurs-dair-huiles-essentielles-2c

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

{% include 'toto' %}