-10% de réduction en caisse dès 49.90€ d'achat - BONNE ANNEE !

Quels sont les différents types de problèmes liés à l'humidité pour les plantes et comment les éviter ?

Publié par Nathalie le

Quels sont les différents types de problèmes liés à l'humidité pour les plantes et comment les éviter ?

Une plante a besoin d’eau pour vivre. L’eau est naturellement absorbée par les racines et évacuée sous forme de vapeur d’eau au niveau des feuilles. Ce processus est particulièrement affecté par la température et l’humidité de l’air ambiant.

Découvrez les problèmes liés à la variation d’humidité et les solutions pour les éviter.

Le taux d’humidité idéal pour les plantes


Le processus de transpiration est un processus naturel chez les plantes. L’eau absorbée par les racines favorise avec les nutriments la croissance, mais aussi la respiration de la plante.

La transpiration consiste à évacuer la sueur sous forme de vapeur d’eau au niveau des feuilles. Naturellement, ce processus provoque une perte hydrique chez la plante.

plante-dans-un-pot-en-terre-pour-controler-humidite-et-optimiser-la-croissance-vegetale

Vous pourriez aussi aimer cet article: Quels sont les différents types de problèmes liés à l'humidité dans une maison et comment les éviter ?


Comme pour le corps humain, le processus de transpiration peut être influencé par les variations de température et d’humidité.

Pour mieux respirer, les plantes ont besoin d’un taux d’humidité optimal situant entre 60 à 70% et d’une température ambiante favorable à une transpiration optimale.

Toutefois, ce taux d’humidité relative n’est pas favorable pour le corps humain. C’est pour cela que les plantes d’intérieur se contentent d’une humidité relative de 50%.

Les effets de la baisse d’humidité sur les plantes


L’humidité relative de l’environnement où se trouve les plantes est un critère important à prendre en compte pour préserver la santé de celles-ci.

La hausse ou la baisse d’humidité peut influencer le processus de transpiration et atteindre la vitalité des plantes. Les réponses des plantes varient selon le taux d’humidité et la température de l’air environnant.

En cas d’humidité trop faible et d’une température élevée, la plante vient à transpirer plus rapidement que la normale.

Découvrez notre collection d'humidificateurs d'air

humidificateur-dair-maison-incurvable-abys-110


La perte hydrique est donc plus importante et doit être composée par une absorption d’eau dans le sol. On peut comparer ce phénomène par l’assèchement rapide des vêtements dans un milieu sec et tempéré.

Cette absorption excessive d’eau entraîne en même temps une absorption excessive de nutriments.

Le fait de combler cette perte hydrique par l’arrosage ne va pas pouvoir régler le problème pour autant.

En effet, avec trop de nutriments, les feuilles vont commencer à flétrir et présenter des brûlures au niveau des pointes. L’excès de nutriments peut aussi entraîner un retard de croissance chez les plantes contrairement à ce qu’on pense.

Il est aussi fort probable que les feuilles se replient et les nouvelles feuilles deviennent plus petites dans un milieu à faible humidité.

plante-fanee-manque-humidite


Les conséquences d’une humidité trop élevée


Dans le cas contraire, un environnement trop humide peut altérer le processus de transpiration. Même principe avec le cas où vous séchez votre linge dans un environnement humide et froid, le linge prendra plus de temps à s’assécher.

La transpiration est donc plus ou moins bloquée et la plante devient de plus en plus saturée en eau. Cette saturation engendre une limitation d’absorption d’eau et de nutriments dans le sol, ce qui entraîne une carence.

Avec une carence en éléments nutritifs, les tissus se ramollissent rapidement, les maladies foliaires et racinaires s’accroissent. Les feuilles peuvent aussi présenter des œdèmes ou des brûlures au niveau des bords.

plantes-brulee-surplus-humidite


Le phénomène de 
guttation peut aussi apparaitre dans un milieu trop humide. C'est à dire que de façon éphémère, votre plante va évacuer le surplus d'eau en goutant à la pointe de ses feuilles.

Par ailleurs, un environnement trop humide peut favoriser l'infestation de champignons, de moisissures et même d’insectes.

 

Les solutions à privilégier


Pour éviter les problèmes liés à l’humidité dans votre serre ou dans votre jardin, le contrôle de l’humidité et de la température est primordial. Il existe plusieurs solutions pour réguler l’humidité relative du milieu de plantation.

À savoir qu’il est préférable de se munir d’un hygromètre pour surveiller l’humidité de l’environnement.

  • Installer une VMC

La VMC est une solution efficace pour renouveler l’air dans un environnement et éviter les variations d’humidité. Les ventilateurs régulent en même temps la température de la pièce ou de la serre. Vous pouvez facilement le combiner avec un système de chauffage.

  • Des humidificateurs ou déshumidificateurs

Opter pour des appareils qui permettent d’humidifier ou au contraire de déshumidifier l’air est une bonne solution si vous avez des plantes à l’intérieur de la maison.

Les brumisateurs et les pulvérisateurs sont aussi idéal pour une plantation de grande envergure en serre.

Humidificateur-dair-diffuseur-huiles-essentielles-KILI-4a

  • Un arrosage modéré

L’arrosage et le contrôle de l’humidité et de la température sont étroitement liés pour favoriser la santé de vos plantes. Vous pouvez controler cela à l'aide d'un hygromètre comme le modèle à led ci-dessous (cliquez sur l'image pour plus d'informations).

hygrometre-pour-plante-indicateur-led-632

 

Ajustez l’arrosage selon les besoins de chaque plante pour éviter de les retrouver avec des problèmes plus graves.

 

--------------------------------


Et pour davantage de conseils sur votre santé ainsi que sur le trio gagnant: humidificateurs d'air - huiles essentielles - hygromètres, n'oubliez pas de télécharger votre ebook gratuit en vous inscrivant à la newsletter, ou en cliquant directement sur la page du produit en libre téléchargement ci-dessous !


ebook-gratuit-pdf-bien-être-humidificateurs-dair-huiles-essentielles-2c

 

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

{% include 'toto' %}