OFFRE DE PRINTEMPS: -10% de réduction en caisse dès 49.90€ d'achat

Comment l'humidité peut-elle affecter la santé de votre famille et comment la contrôler ?

Publié par Nathalie le

Comment l'humidité peut-elle affecter la santé de votre famille et comment la contrôler ?

Tout le monde le sait : l’humidité et la santé ne font pas bon ménage. Beaucoup de personnes sont sensibles aux changements d’humidité dans la maison, avec parfois des problèmes plus graves.

Il est alors impératif de contrôler l’humidité pour limiter les risques pour la santé de toute la famille.

L’humidité affecte directement les voies respiratoires


Les voies respiratoires sont logiquement les premières cibles d’un air trop humide. Cela peut être dû à une mauvaise ventilation des pièces, des infiltrations ou des isolations défaillantes.

Une forte teneur en eau dans une pièce peut engendrer l’apparition des acariens, des moisissures, des champignons, voire des salpêtres. Ces derniers sont particulièrement connus pour provoquer des réactions allergiques des voies respiratoires.

Un taux d’humidité trop élevé ou trop faible peut également affecter la santé des personnes ayant déjà des problèmes respiratoires, notamment les asthmatiques et les personnes sujettes de bronchites.



Le problème peut même s’aggraver pour se transformer en pneumonie. Les dangers sur la santé s’appliquent autant aux adultes qu'aux enfants. Si vous avez des personnes âgées dans la maison, il vaut mieux contrôler l’humidité pour limiter l’aggravation des symptômes.

En outre, les problèmes respiratoires peuvent avoir un effet direct sur la circulation sanguine. En effet, le pompage et la circulation sanguine sont en partie grâce à la respiration. Un dérèglement au niveau de la respiration peut ainsi faire subir plus de stress au cœur.

L’humidité de l’air affecte le système immunitaire


Naturellement, quand les voies respiratoires sont attaquées, les défenses immunitaires de l’organisme sont donc plus faibles. Un air malsain avec un hygrométrie élevée à l’intérieur de la maison peut favoriser à la baisse des défenses immunitaires et entraîner des maladies plus graves.

En plus des allergènes, les bactéries et les virus sont attirés par les environnements à haute température et humides.

Parmi les symptômes les plus fréquents, on retrouve :

  • La fatigue
  • Les maux de tête
  • L’irritation des yeux
  • L’irritation du nez et de la gorge
  • La fièvre et la nausée
  • Les troubles de sommeil
  • Les toux

Ces symptômes peuvent être passagères, mais tout aussi déplaisants. Sur le long terme, ils peuvent devenir gênants et causer d’autres symptômes.

femme-malade-saison-hivernale


Des effets négatifs sur l’hydratation du corps et la peau


Une température élevée combinée à une humidité élevée peut entraîner une forte transpiration du corps. Par conséquent, le corps accélère la perte hydrique.

Il faut surtout combler cette perte par une bonne hydratation pour éviter les symptômes qui y sont liés comme l’évanouissement et les crampes musculaires.En même temps, la peau subit également des dommages importants en cas de variation de température et d’humidité.

Cela peut être due à un contact prolongé de la sueur avec la peau en cas d’humidité élevée ou à l’assèchement de la peau en cas d’humidité trop faible. Le problème le plus fréquent est l’apparition d’eczéma et d’éruptions cutanées.

Découvrez nos coffrets d'huiles essentielles

coffret-huiles-essentielles-bien-etre-intense-x15-478a


L’humidité : à proscrire pour les personnes sujettes de douleurs articulaires


L’humidité, la pression atmosphérique et le froid sont les principaux ennemis des personnes sujettes de douleurs articulaires. Les manifestations sont plus fréquentes lorsque le taux d’humidité est trop élevé dans la maison.

Les symptômes touchent particulièrement les personnes âgées installées dans une maison à taux d’humidité élevé qui souffrent de douleurs chroniques, d’arthrite et d’arthrose.

Les différents moyens pour contrôler l’humidité dans la maison


Pour veiller à la santé des occupants et de toute la famille, il est impératif de contrôler l’humidité à l’intérieur de la maison.

Vous pouvez utiliser un hygromètre pour connaître le taux d’humidité à l’intérieur de votre maison. À savoir que le taux idéal ne doit pas passer en dessous de 30% en hiver ni au-dessus de 55% en été (voir 60% maximum).

hygromètres thermomètres et station meteo


La solution rapide et la moins chère pour contrôler l’humidité chez soi sont de bien ventiler et aérer toutes les pièces de la maison, bien qu’elle puisse nuire au maintien de la température. N’hésitez pas à éliminer les facteurs qui peuvent augmenter l’hygrométrie de votre maison.

Plus efficace, l’installation de VMC peut réguler l’hygrométrie dans toutes les pièces de la maison en renouvelant en permanence l’air à l’intérieur.

Vous pouvez aussi opter pour des systèmes de chauffage ou de climatisation qui peuvent réduire l’humidité dans la maison, sans oublier l’entretien régulier de ces équipements.

 

--------------------------------

Et pour davantage de conseils sur votre santé ainsi que sur le trio gagnant: humidificateurs d'air - huiles essentielles - hygromètres, n'oubliez pas de télécharger votre ebook gratuit en vous inscrivant à la newsletter, ou en cliquant directement sur la page du produit en libre téléchargement ci-dessous !


ebook-gratuit-pdf-bien-être-humidificateurs-dair-huiles-essentielles-2c

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

{% include 'toto' %}