OFFRE DE PRINTEMPS: -10% de réduction en caisse dès 49.90€ d'achat

Comment utiliser un hygromètre pour créer un environnement idéal pour vos plantes intérieures et extérieures ?

Publié par Nathalie le

Comment utiliser un hygromètre pour créer un environnement idéal pour vos plantes intérieures et extérieures ?

Ceux qui ont la main verte le savent, les plantes, il faut en prendre soin comme on s’occupe d’un enfant. C’est-à-dire qu’il est requis de leur prêter une attention particulière, surtout au niveau de l’humidité de celles-ci.

Que vous ayez des plantes intérieures ou extérieures, il faut veiller à bien utiliser votre hygromètre.

Des plantes dans un contenant adapté pour qu’elles soient en bonne santé


Pour créer un environnement idéal pour vos plantes intérieures et extérieures, il est requis de rempoter ces mêmes plantes dans des pots en terre. Bien que vous utilisiez un hygromètre, le fait que les plantes soient dans des pots en plastique ne va pas favoriser la croissance de celles-ci.

Un pot en terre optimisera la respiration des racines, d’autant plus que vous verrez si votre plante a oui ou non besoin d’eau. Comment ? Tout simplement en touchant son pot et en vous référant à la porosité de celui-ci.

plante-dans-un-pot-en-terre-pour-controler-humidite-et-optimiser-la-croissance-vegetale

Vous pourriez aussi aimer cet article de blog: Comment utiliser un humidificateur d'air diffuseur d'huiles essentielles pour créer une ambiance relaxante dans votre maison ?


Accorder à ses plantes la chaleur et l’humidité qui leur sont nécessaires


Pour vos plantes d’intérieurs et d’extérieurs, il faut veiller à ce qu’elles bénéficient de la chaleur et de l’humidité qui leur sont nécessaires.

Prenons le cas des plantes intérieures en particulier. Généralement, l’hygrométrie de l’intérieur de la maison est rarement adaptée aux plantes.

Elles ont besoin d’un taux d’humidité plutôt élevé, c’est-à-dire 70 à 90% dans leur milieu d’origine. Ce taux d’humidité est moins chaud que l’air sec et chaud de la maison.

hygrometre-pour-plante-indicateur-led


Quelques conseils pour une bonne hygrométrie


Il est conseillé de maintenir une température à hauteur de 18° dans certaines pièces de la maison où il y a des plantes. Pour procurer plus d’humidité ambiante face au taux d’humidité de la maison, il est conseillé de placer des billes d’argile dans les coupelles sous les pots des plantes.

Une autre astuce pour pallier une hygrométrie trop basse est bien la brumisation régulière de vos plantes. Si celles-ci se trouvent dans votre jardin, il faudra procéder à un arrosage adapté à la culture de votre plantation.

Découvrez tous nos humidificateurs d'air

humidificateur-dair-maison-incurvable-abys


Revenons à vos plantes d’intérieur, il leur faut une température un peu plus basse la nuit.

Pour reconnaître que vos plantes manquent d’humidité, il faut observer les symptômes suivants :

  • Les feuilles des plantes jaunissent,
  • Les boutons floraux ne parviennent pas à tenir,
  • Une croissance particulièrement lente de votre culture,
  • Les extrémités des feuilles et des tiges sèchent à en devenir brunes.

Une fois que vous remarquez ces différents symptômes, il est important que vous preniez les dispositions nécessaires pour restaurer la santé de vos plantes.

Trop arroser les plantes : un geste qui peut leur être fatal


Contrairement aux idées reçues, mieux vaut moins arroser ses plantes que de trop les arroser. La raison étant que la plante se remet vite d’un petit manque d’eau. Toutefois, elle pourrait mourir à cause d’un excès d’eau. Le jaunissement des feuilles fait aussi partie des symptômes d’une culture trop arrosée.

Par ailleurs, sachez que l’hiver est la saison d’hibernation pour la majorité des plantes d’intérieur. Ce qui veut dire qu’un arrosage par semaine est la bonne fréquence. Vous pourrez même arroser les plantes tous les quinze jours si elles sont ligneuses et qu’elles ont des troncs ou des tiges dures.

Cette méthode est en quelque sorte une règle générale, il faut vous adapter aux différentes espèces ainsi qu’à leur environnement.

arrosage-plante-interieure-cactus


L’astuce pour bien arroser les plantes


Toujours par rapport à l’arrosage de vos plantes, il est préférable d’attendre que la terre sèche avant d’arroser une nouvelle fois. Pour le comprendre, il faut toucher la terre, si elle est humide et fraîche, vos plantes n’ont aucun besoin d’eau.

Toutefois, si la température est ambiante et sèche, il faut penser à arroser dans l’immédiat.

Il est conseillé de vider les soucoupes une heure environ après que vous ayez arrosé vos plantes à moins que celles-ci ne servent d’humidificateur avec les billes d’argile.

hygromètres thermomètres et station meteo

Il faut préciser que les plantes apprécient très peu le calcaire. Par conséquent, s’il vous est possible de les arroser avec l’eau de pluie à température ambiante, cela s’avère préférable.

Pour les plantes d’intérieur, il est vivement recommandé de les sortir de temps en temps lorsqu’il pleut et que la température est douce.

--------------------------------

Et pour davantage de conseils sur votre santé ainsi que sur le trio gagnant: humidificateurs d'air - huiles essentielles - hygromètres, n'oubliez pas de télécharger votre ebook gratuit en vous inscrivant à la newsletter, ou en cliquant directement sur la page du produit en libre téléchargement ci-dessous !


ebook-gratuit-pdf-bien-être-humidificateurs-dair-huiles-essentielles-2c

← Article précédent Article suivant →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

{% include 'toto' %}